Once I was a teenager – Urit 3/4

*** A quoi bon enfin spéculer sur la valeur d’une existence sans fard faite de tristesse et d’amertume ? A quoi bon disserter sur le prix d’une vie qui à leurs yeux n’aura jamais été que merchandising à exploiter à des fins d’enrichissement ? Je veux dire… tu ne ressens jamais toi, cette sensation étrange, ce sentiment…