Reconnaissance et travail social

Alors non, les travailleurs sociaux ne sont pas des héros. On est multiples. On est profs d’auto-école, nounou, standardistes, conseillers en insertion professionnelle, monteurs de projets, adeptes d’humour noir… Faisant partie d’un corps de métier bien trop vecteur de légendes et clichés. En cruel manque de reconnaissance, et fatigué de l’être. Continuer de lire Reconnaissance et travail social

Educ spé’ – Récits de terrain #5

Educatrice spécialisée. Mon métier méconnu. C’est vrai ça, spécialisée en quoi ? On nous imagine altruistes, atteints d’un syndrome de super héros. Hé oui, c’est quoi être éduc? Je m’en rends compte maintenant, notre vécu sur le terrain, constitue bien plus qu’un quotidien professionnel. Ces situations, elles restent bien souvent gravées en nous, et deviennent constitutives de notre identité professionnelle. Et je ressens le besoin de prendre du recul sur ces tranches de vie qui font désormais partie de moi. Et pour ce faire, les partager avec qui souhaitera entendre ce que j’ai à raconter. Continuer de lire Educ spé’ – Récits de terrain #5

Educ spé’ – Récits de terrain #4

Educatrice spécialisée. Mon métier peu connu du grand public, comme le soulignent les questions qu’on nous pose souvent. Qu’est-ce qu’on fait, exactement ? On nous imagine altruistes, atteints d’un syndrome de super héros. C’est quoi, être Educ ? Chaque travailleur social vit souvent des situations difficiles. C’est lié aux publics en souffrance que nous accompagnons et le travail social n’est pas sans dangers. Comment aborder cet état de fait ? Je m’en rends compte, ces situations, elles sont constitutives de notre identité professionnelle. Et je ressens le besoin de prendre du recul sur ces tranches de vie qui font désormais partie de moi. Et pour ce faire, les partager avec qui souhaitera entendre ce que j’ai à raconter. Continuer de lire Educ spé’ – Récits de terrain #4

Educ spé’ – Récits de terrain #2

Educatrice spécialisée. Mon métier peu connu du grand public, comme le soulignent les questions qu’on nous pose souvent. Qu’est-ce qu’on fait, exactement ? On nous imagine altruistes, atteints d’un syndrome de super héros. C’est quoi, être Educ ? Chaque travailleur social vit souvent des situations difficiles. C’est lié aux publics en souffrance que nous accompagnons et le travail social n’est pas sans dangers. Comment aborder cet état de fait ? Je m’en rends compte maintenant, ces situations sont bien plus que cela : elles sont constitutives de notre identité professionnelle. Et je ressens le besoin de prendre du recul sur ces tranches de vie qui font désormais partie de moi. Et pour ce faire, les partager avec qui souhaitera entendre ce que j’ai à raconter. Continuer de lire Educ spé’ – Récits de terrain #2

Révolution : lutte des classes ou des idées?

Comment y croire encore, aujourd’hui, à cette ineffable mais si diaphane idée de l’Utopie, du mieux ? Pour tous ces héros anonymes qui ont donné leur vie pour nous offrir les conditions dans lesquelles nous vivons aujourd’hui ? Grâce à eux, petit à petit, de goutte d’eau en goutte d’eau, le verre passe de moitié vide à moitié plein. Mais nos pairs, ces jours-ci, ont la mémoire courte. Continuer de lire Révolution : lutte des classes ou des idées?

Un mois à Jérusalem #9 L’épopée de la douane israélienne

J’ai 25 ans, ça y est. Je suis heureuse de les fêter à Jérusalem…!
Jour de départ, cependant. Je me lève à 5h30, mon genou me fait souffrir et je suis trop exaltée pour dormir. On discute 1h30 avec Jeannette, face à la vue qui s’embrase peu à peu du soleil matinal. J’écris un peu. Petit déjeûner, début du ménage, messe. Elle est donnée à notre intention. Discussion et échanges d’adresses avec Amin, Anaan, Youssef. Invitations, promesses de retour. Distribution aux Soeurs, aux Petites Soeurs, au personnel. Adieux émus aux Soeurs Bernadette, Véréna et Christine. Ménage, sacs, sandwichs. Il est l’heure. Continuer de lire Un mois à Jérusalem #9 L’épopée de la douane israélienne

Un mois à Jérusalem #7 Randonnée dans le désert

Jour de congé. On part avec pour visiter la réserve naturelle d’Ein Gedi, et se baigner dans la mer Morte. Le matin, on randonne dans la réserve désertique, absolument sublime. Nous empruntons le chemin balisé qui contourne l’un des versants de la gorge. Après trente minutes d’efforts qui me parurent deux heures, nous arrivons à un ensemble de bassins naturels… Une piscine naturelle!
L’eau est fraîche… c’est un bonheur! Il n’y a personne, on pourrait presque se baigner nues! Continuer de lire Un mois à Jérusalem #7 Randonnée dans le désert

Un mois à Jérusalem – #4 – Rues vides et militaires armés

On rentre, ensuite. Je demande à un israélien s’il sait quand la vieille ville sera réouverte à tout le monde. Il pense que ça le sera dans quelques jours. On le remercie. « God bless you. » A côté de l’endroit où un gamin vendait des clopes, deux autres font les poubelles. Continuer de lire Un mois à Jérusalem – #4 – Rues vides et militaires armés

Un mois à Jérusalem – #3 – Tirs sur l’Esplanade des Mosquées

J’écris ces lignes sous le figuier de la terrasse du Home, avec un café, en fumant des Kent (mes cigarettes israéliennes favorites). Nous sommes le 14 juillet 2017. La journée se déroule comme d’habitude. Petit-déjeûner, messe, discussions. Distribution de boissons, discussions. Nous apprenons par les nouvelles sur une chaîne d’information arabe que des palestiniens ont attaqué des flics israéliens ce matin. Continuer de lire Un mois à Jérusalem – #3 – Tirs sur l’Esplanade des Mosquées

Un mois en Palestine – #2 – Une journée au Home

Sept heures du matin, quartier de Ras Al Hamud. L’appel à la prière a déjà résonné sur la colline, Charlie et moi avons bu notre café. Dans les couloirs du Home Notre Dame des Douleurs, les aides-soignants et infirmiers ont réveillé les résidents les uns après les autres, pour l’heure de la toilette et de l’habillement avant le petit-déjeuner. Sereina, une dame en fauteuil d’origine arménienne, chante à tue-tête des airs des années cinquante avec des accents de chanteuse d’opéra. La maison s’anime, doucement. Continuer de lire Un mois en Palestine – #2 – Une journée au Home

100 films importants en vrac – #1 Get out, une grinçante composition autour du « racisme positif »

Pour commencer cette liste de 100 films en vrac, Get Out est un must see. C’est un thriller horrifique original, ambitieux, mené de main de maître, au casting investi et talentueux. Si vous aimez comme moi les thrillers psychologiques, vous passerez un intense moment de cinéma, riche en émotions et en réflexions importantes sur cette thématique sensible, qui vous trottera dans la tête pendant encore longtemps! Continuer de lire 100 films importants en vrac – #1 Get out, une grinçante composition autour du « racisme positif »