Monster – micronouvelle

Aujourd’hui, Mamie est malade. Et moi je suis grand. J’y ai repensé en allant chez elle parce que son teint avait presque la couleur de mon plaisir coupable enfantin. Sa peau était blanchâtre, ses veines apparentes avaient ces couleurs roses et bleutées si caractéristiques. Continuer de lire Monster – micronouvelle