Soldat dans la neige – micronouvelle écrite au collège

Le froid, la boue l’humidité. Lucien est frigorifié. A mesure que le temps s’enfonce de plus en plus sous une couche épaisse de neige, il lui semble que son uniforme trempé l’étouffe petit à petit. Les bourrasques de vent le font frissonner pour la énième fois depuis une heure. Les tranchées, le manque de tout. Même à Noël, on ne peut se réchauffer ici. Pas d’eau, mais du vin. Lucien n’a de toutes façons pas la force de se soûler. Il tend une main devant ses yeux avec difficulté, observe les gerçures du froid qui se mettent à saigner. Ses doigts tremblent, et il frissonne encore. Continuer de lire Soldat dans la neige – micronouvelle écrite au collège

Chemical Murder – micronouvelle

Les fragmentations devant ses yeux prenaient des teintes douces et tendres, des formes arrondies et lentes. Le son devenait lointain. Les arbres devant lui se tordaient toujours, semblant prêts à tomber sur eux, le sol respirait, les lumières de la teuf au loin allaient et venaient, comme voulant les rejoindre pour les entourer. Les branches qui se mouvaient au rythme du vent ressemblaient tout d’un coup à des dryades, dansant avec une grâce jamais égalée. Dans les buissons autour d’eux se dissimulaient des trolls, des elfes et des fées qui observaient de leurs petits yeux malicieux la scène qui se déroulait devant eux. Continuer de lire Chemical Murder – micronouvelle

Rite – micronouvelle

Voilà une colline balayée par les vents, qu’encerclent des arbres plusieurs fois centenaires et des pierres levées, qui leur sont jumelles. C’est un cercle de menhirs séculaires, d’où semble émaner une douce lueur. Et cette lumière perce et transperce la nuit comme le feraient les premiers rayons du soleil au matin. Et de cette lueur s’élève un doux chant, accompagné d’étincelles. Continuer de lire Rite – micronouvelle

Once I was a teenager – Vous n’êtes pas un flocon de neige.

C’est quand on m’a appelée que j’ai réalisé que je ne savais pas voler, et que toi, tu t’en allais. J’ai secoué la tête, regardé autour de moi. Mes pieds ancrés dans la terre se sont fait de nouveau ressentir. L’effet de l’alcool, de la weed et de la MDMA sont remontés. Comme le son d’une diphonie qu’on augmente. Alors, j’ai croisé le regard d’un grand mec aux cheveux longs, aux yeux noirs et sombres à la fois.
Et alors j’ai souri. J’ai ri.
Et alors j’ai avalé une gorgée de gin. Et une autre de rhum.
Et alors j’ai renoncé. Continuer de lire Once I was a teenager – Vous n’êtes pas un flocon de neige.