Rite – micronouvelle

Voilà une colline balayée par les vents, qu’encerclent des arbres plusieurs fois centenaires et des pierres levées, qui leur sont jumelles. C’est un cercle de menhirs séculaires, d’où semble émaner une douce lueur. Et cette lumière perce et transperce la nuit comme le feraient les premiers rayons du soleil au matin. Et de cette lueur…