Once I was a teenager – Maxwell

Maxwell – Et toi Jake, t’as la réponse aux questions qui m’empêchaient de dormir ? T’as un baume à la solitude, à l’abstinence sexuelle forcée par l’isolem social, à tous leurs putains de complexes psychanalytiques à la con? T’as une solution pour devenir un homme, un vrai ? (Pensif) Tu seras un homme, mon fils… Continuer de lire Once I was a teenager – Maxwell

Educ spé’ – Récits de terrain #14

Educatrice spécialisée. Mon métier. Sujet à la fois de critiques et d’idées reçues, et finalement méconnu. C’est vrai ça, spécialisée en quoi ? On nous imagine altruistes, atteints d’un syndrome de super héros, on comprend mal à la fois la violence et la beauté de ces petits moments qui font notre journée de travail.
Hé oui, c’est quoi être éduc? Continuer de lire Educ spé’ – Récits de terrain #14

Lettre à mon ex

Non, ce n’est pas une lettre d’excuse. Ni une lettre d’insultes. Encore moins une lettre d’amour. Manquerait plus que ça. Je ne regrette pas une seconde de t’avoir quitté, et je suis bien plus heureuse aujourd’hui que je ne l’étais hier.Une lettre d’adieu, peut-être. Oui, c’est ça. Une lettre pour tirer un trait sur le mal, garder en mémoire le bien, et conclure quelque chose. C’est de ça dont j’ai besoin. En l’absence de possibilité de te parler, et d’être entendue. Continuer de lire Lettre à mon ex

Educ spé’ – Récits de terrain #13

Educatrice spécialisée. Mon métier finalement méconnu. On comprend mal à la fois la violence et la beauté de ces petits moments qui font notre journée de travail.
Hé oui, c’est quoi être éduc?
Je m’en rends compte, notre vécu sur le terrain, constitue bien plus qu’un quotidien professionnel. Il devient constitutif de notre identité professionnelle. Je ressens le besoin de prendre du recul sur ces tranches de vie et les partager avec qui souhaitera entendre ce que j’ai à raconter. Continuer de lire Educ spé’ – Récits de terrain #13

Educ spé’ – Récits de terrain #11

Educatrice spécialisée. Mon métier. Sujet à la fois de critiques et d’idées reçues, et finalement méconnu. On nous imagine altruistes, atteints d’un syndrome de super héros, on comprend mal à la fois la violence et la beauté de ces petits moments qui font notre journée de travail. C’est quoi être éduc? Continuer de lire Educ spé’ – Récits de terrain #11

Chroniques de rando #1 – Brocéliande et son Château de Trécesson

Est ce que vous aimez marcher? Randonner? Simplement vous balader?
Vous est-il déjà arrivé de découvrir des lieux étranges, étonnants, beaux, émouvants lors de vos expéditions?
Laissez-moi vous conter mes petites et grandes découvertes pour vous permettre, à votre tour, de partir à l’aventure… Continuer de lire Chroniques de rando #1 – Brocéliande et son Château de Trécesson

Ma grossesse et mon accouchement 2/3

Le 23 octobre 2020, j’étais prête. Mon sac était prêt, mes notes révisées, le ménage fait. Je me suis activée d’un coup, et laissée aller à une humeur de tornade blanche, pensant vaguement que si rien ne venait aujourd’hui, je serais déclenchée demain. C’est alors que dans mon bas-ventre se sont faites sentir de très légères sensations de tiraillement qui m’ont alertée, me donnant l’espoir que quelque chose se préparait. J’ai continué de m’activer, j’ai passé des appels, au fond de moi je sentais que quelque chose se préparait. Comme un nouveau départ. Continuer de lire Ma grossesse et mon accouchement 2/3

Educ spé’ – Récits de terrain #6

Educatrice spécialisée. Mon métier. Sujet à la fois de critiques et d’idées reçues, et finalement méconnu. C’est vrai ça, spécialisée en quoi ? On nous imagine altruistes, atteints d’un syndrome de super héros, on comprend mal à la fois la violence et la beauté de ces petits moments qui font notre journée de travail.
Hé oui, c’est quoi être éduc?Avant même d’être diplômée, j’ai toujours considéré les travailleurs sociaux comme des passeurs d’histoires de vie, des mémoires à vif de la réalité de notre société actuelle. Je m’en rends compte maintenant, notre vécu sur le terrain, constitue bien plus qu’un quotidien professionnel. Que ces journées soient bouleversantes, douloureuses ou drôles, touchantes ou absurdes, elles sont bien plus que de simples journées: elles restent bien souvent gravées en nous, et deviennent constitutives de notre identité professionnelle. Et si je me livre ici, c’est que depuis ma première véritable expérience de profonde peur à mon travail, je ressens le besoin de prendre du recul sur ces tranches de vie qui font désormais partie de moi. Et pour ce faire, les partager avec qui souhaitera entendre ce que j’ai à raconter. Continuer de lire Educ spé’ – Récits de terrain #6

Educ spé’ – Récits de terrain #5

Educatrice spécialisée. Mon métier méconnu. C’est vrai ça, spécialisée en quoi ? On nous imagine altruistes, atteints d’un syndrome de super héros. Hé oui, c’est quoi être éduc? Je m’en rends compte maintenant, notre vécu sur le terrain, constitue bien plus qu’un quotidien professionnel. Ces situations, elles restent bien souvent gravées en nous, et deviennent constitutives de notre identité professionnelle. Et je ressens le besoin de prendre du recul sur ces tranches de vie qui font désormais partie de moi. Et pour ce faire, les partager avec qui souhaitera entendre ce que j’ai à raconter. Continuer de lire Educ spé’ – Récits de terrain #5

Les Peintures noires de Goya – chronique sur Nofrag (06/2018)

Vous attendiez tout particulièrement Agony ce mois-ci, curieux de voir le mariage entre création subversive et Enfer de Dante? Cet étron technique et artistique vous a déçu? Pas de problème, j’ai quelque chose pour vous. Je ne vous proposerai pas de simulateur de randonnée infernale ce mois-ci, ni un livre, ou un film, mais une vision d’un enfer. Celui d’un vieillard malade et mourant, exprimant ses chimères à travers son art, la peinture. Les Peintures Noires ont presque deux cent ans, mais elles auront toujours plus de gueule qu’un démon à mamelles modélisé avec le cul. En tous cas à mes yeux. Continuer de lire Les Peintures noires de Goya – chronique sur Nofrag (06/2018)

Un mois en Palestine – #1 – Syndrome de Jérusalem

« Parmi la foule des voyageurs, pèlerins ou touristes qui se pressent à Jérusalem depuis des siècles, un petit nombre est victime de ce que les spécialistes appellent le syndrome de Jérusalem, sorte de bouffée délirante issue d’un choc émotionnel non maîtrisable lié à la proximité des Lieux saints. Chaque année, une quarantaine de personnes seraient hospitalisés à Jérusalem pour ce type de symptômes. Certains se prennent pour le Messie ou pour des personnages bibliques, haranguent les foules ou adoptent des comportements peu conventionnels, comme cette Anglaise qui, dans les années 1930, était convaincue du retour imminent du Christ et qui montait régulièrement sur le mont Scopus pour accueillir sa venue avec une tasse de thé. » Continuer de lire Un mois en Palestine – #1 – Syndrome de Jérusalem