Lettre à mon ex

Mon très cher ex… Je ne sais plus où j’ai lu ça, mais je me souviens de cette idée. C’est lorsque tout va bien qu’il faut écrire sur ce qui n’allait pas. C’est au moment où tout va bien qu’il faut prendre du recul sur ce qui s’est passé. Et pardonner, surtout. Par où commencer…

Waste – micronouvelle

C’est une route. Il y a une route, là, une voie express. A portée de vol d’oiseau. Une route, vide? Une route linéaire et sans escarres. Lisse… Lisse de goudron en forme de papier glacé. C’est une petite fille au bord de la route. Il y a comme un thème de guitare qui résonne dans…

Stereo Nightmare – micronouvelle

Cela fait longtemps, au moins une décennie, que je marche sur cette route de campagne. Tout droit. Sans m’arrêter. Le regard fixé sur le point de chute de cette ligne que je suis, qui ne tardera pas à faire corps avec l’horizon tout entier. Je ne sais pas exactement ce que je cherche. Mes pensées…

Once I was a teenager – Thoughts

Un train. Une rame qui se balance, désagréablement brinquebalante, une rame qui avance vers une ville qui porte en son sein un passé. (éteint?) Un thème de piano dans la tête, la douce lumière du jour qui finit baignant le salon aseptisé d’une lumière de conte de fées. Dans sa tête s’égrène encore le bâton…

Vous n’êtes pas un flocon de neige.

  **/**/**** – 00:00 Pénombre et vapeurs d’alcool. Brouillard et fumée de cigarette. Ce soir-là, j’aurais pu t’aimer. Je t’aimais, d’ailleurs. Sauf que tu t’es envolé, encore, laissant peser mon corps tellement lourd sur le sol pavé; lourd d’alcool, de drogues, et de fumée de cigarette. Je t’ai regardé planer, comme l’ange que tu es,…

Credo (?)

Aime toi toi-m’aime. Connais tes faiblesses, ta force. Connais tes fragilités, tes compétences. Apprends à jouer de tes fêlures, et à compter les embûches qui te séparent du bonheur. Sache le reconnaître, et le garder comme une petite lumière, maîtresse de tes idées. (parfois, c’est comme si une voix me dictait ce que j’écris dans…

Once I was a teenager – Sourdre

Terreur et répulsion. Un millier d’espoirs et d’envies au fond de mon crâne, encéphalique entité vouée au conformisme latent du désespoir domestique. Mon stylo comme un génie n’aimant rien écrire comme la douleur, à l’envers de mon coeur qui ne ressent rien. Rêve. Folie. Phobie. Qui suis-je, à part un esprit qui se complaît dans…