Un mois à Jérusalem #7 Randonnée dans le désert

26/07/2017

Jour de congé. On part avec Marie et Marilou pour visiter la réserve naturelle d’Ein Gedi, et se baigner dans la mer Morte.

Le matin, on randonne dans la réserve désertique, absolument sublime. Le soleil est écrasant, je crois avoir bu l’équivalent de trois litres d’eau en une heure et demie de randonnée…! Ein Gedi se trouve à l’emplacement d’une oasis du désert de Judée, constituée par une immense chute d’eau à plusieurs étages. Après avoir atteint le premier point de vue intéressant, nous empruntons le chemin balisé qui contourne l’un des versants de la gorge. Après trente minutes d’efforts qui me parurent deux heures, nous arrivons à un ensemble de bassins naturels… Une piscine naturelle!
L’eau est fraîche… c’est un bonheur!
Baignade, photos, pique-nique. Il n’y a personne, on pourrait presque se baigner nues!

Après une longue pause, la suite de notre excursion nous emmène vers la Dodim’s cave. C’est une grotte, avec un petit bassin naturel. De l’eau goutte des plantes qui habillent son entrée, on se croirait dans un film. Ou une pub Ushuaïa.

On se repose un peu là, pour redescendre ensuite par le même chemin. Le soleil est toujours aussi lourd, je ne sais plus si je suis moite de sueur ou si je sèche de l’eau dans laquelle je me suis baignée. A la sortie de la réserve, nous rencontrons deux français avec qui nous discutons du conflit. Ils nous conseillent de gruger l’entrée d’un hôtel de luxe, pour profiter gratuitement d’une plage privée à Ein Bokkek. Sinon, les plages de la Mer Morte sont soit payantes (5€/10€ l’entrée), soit à l’abandon (donc potentiellement dangereuses pour les baigneurs).

Leur plan s’avèrera être une très bonne idée. On va donc nager, flotter, découvrir pour certaines l’expérience unique que constitue un bain dans cette mer.
En revanche, la plage est tristement aseptisée. Déchets dans l’eau, vue sur un Mc Do et les résidences de luxe qui la jouxtent. L’ensemble est bien différent de la plage préservée où j’avais pu nager sept ans auparavant…

Des cristaux de sel dans la poche, on finit par reprendre le bus pour Jérusalem, épuisées mais ravies de cette merveilleuse journée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s